Annecy-le-Vieux

Fermer Introduction

Fermer 1 : La terre et les hommes

Fermer 2 : De la préhistoire à la naissance d'Annecy-le-Vieux

Fermer 3 : La paroisse et ses édifices religieux

Fermer 4 : Un moyen-âge obscur et difficile

Fermer 5 : 17ème et 18ème siècle : une image qui se précise et se durcit

Fermer 6 : La Révolution et l'Empire (1792-1815)

Fermer 7 : La Restauration Sarde (1815-1860)

Fermer 8 : De l'Annexion à l'urbanistion

Fermer Annexe 1 : La vigne et le vin

Fermer Annexe 2 : La famille de Menthon de la Balme au château de la Cour

Fermer Autres annexes

8 : De l'Annexion à l'urbanistion - 8.7 : Des « artifices » du Fier à la minoterie Cléchet
Vers 1800, on trouve près du pont de Bornalle, en face de Nâves, le « moulin à Collomb ». En cet endroit, la vallée est encaissée dans la molasse. Un chemin de « dévestiture » donne accès au pont. Le moulin, qui utilisait la technique des meules à axe vertical, suffisait largement aux besoins de la commune. En 1832, il appartient à Claude Duret. Il semble avoir été abandonné vers 1860.
En 1884, le docteur Girod demande l’autorisation de rétablir « l’usine » de la Bornalle pour y raboter les bois débités par son usine de Morette. Elle est desservie, à l’époque, par la « bézière » (bief), de 500 mètres, creusé à flanc de coteau. Girod propose de reporter le barrage en maçonnerie, de 40 mètres de long, 120 mètres plus en amont et d’y établir des échelles à poissons.
En 1901, la scierie Girod a cessé son activité. Mademoiselle Cléchet la rachète pour y créer une usine électrique avec un barrage à 40 mètres du pont de Bornalle. L’opération n’est, semble t’il, pas menée à son terme.
ALV080008.jpgPlus en amont, près de la passerelle d’Ornex, en face de Villaz, on trouve en 1900, le « moulin Martinod », alimenté par un bief de 500 mètres. Sur la rive opposée, à Villaz, on note l’existence toute proche d’un autre moulin.
Le souvenir de ces moulins va s’effacer avec la naissance et le développement d’un établissement qui deviendra la minoterie Cléchet.
Cette longue histoire commence en 1845. Trois habitants de Pringy, dont le marquis Ernest de Lagrange, demandent au Roi Victor-Emmanuel II l’autorisation de réaliser une dérivation du Fier, en aval immédiat du pont de Brogny, pour y établir un moulin é blé et une scierie. Le roi de Sardaigne accorde l’autorisation onze plus tard (25 septembre 1856). Le barrage dessert l’entreprise par un bief de 500 mètres à travers le lieu-dit « les Ilettes ».
 
En 1868, Joseph Cléchet, originaire de l’Isère, acquiert le moulin-scierie qui dispose de quatre roues et d’une turbine. Celle-ci dessert deux scies verticales et une scie circulaire.
En 1905, la « Grande Minoterie Hydraulique » développe 120 chevaux-vapeur et son écurie compte huit chevaux. L’entreprise perfectionne ses techniques, double ses effectifs de 1913 à 1919. Sa production quotidienne passe de 475 quintaux en 1920 à 900 en 1959. Elle s’automatise, crée un laboratoire d’analyse des farines, diversifie sa production en vendant de l’électricité à E.D.F. En 1973, elle tient la quarantième place sur le marché intérieur français. Son Président Directeur Général anime le syndicalisme meunier régional. Elle alimente les boulangers de l’Ain, de l’Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie.

8 : De l'Annexion à l'urbanistion-->


Imprimer la page Imprimer la page


Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
les plus consultés sur l'histoire d'Annecy-le-Vieux ...
les plus consultés sur l'histoire d'Annecy-le-Vieux ...
2.3 : Emergence et limites d’Annecy-le-Vieux 2.3 : Emergence et limites d’Annecy-le-Vieux 2.3 : Emergence et limites d’Annecy-le-Vieux 2.1 : Sites lacustres préhistoriques Plan du site 4.3 : Au temps des comptes de la châtellerie 2 : Du 15ème au début 18ème siècle 7.6 : Querelles autour du clocher 1.4 : Annecy-le-Vieux et le lac 7.8 : La lutte contre le feu 4.7 : Seigneuries et maisons-fortes 1 : " La Cour " 5.4 : Une supplique au roi en 1740 2 : Les cabarets au 19ème siècle 1792 4.4 : La grande peur du Moyen-âge 7.10 : Ecrivains français dans la commune 7.5 : Un point chaud : le Mont Rampon 4.2 : Anciens noms de familles et de lieux 5.2 : Cultivateurs et propriétaires 5.7 : De la seigneurie aux affranchissements 6.3 : Questions religieuses : de la persécution au Concordat 6.6 : La population de la commune au début du 19ème siècle 7.2 : Démographie 7.7 : Les débuts de l’instruction civique 5.1 : Points de repères chronologiques 6.4 : La vente des biens nationaux 6.5 : Le poids des guerres 8.1 : Annecy-le-Vieux dans le « moule français » Table des illustrations 3.4 : La chapelle de Brogny (ou de Bellegarde) 4.5 : Le Cardinal de Brogny entre la légende et l’histoire 5.5 : Annecy-le-Vieux en 1756 6.1 : Les échos des troubles de 1793 (vallée de Thônes, Annecy) 6.8 : L’affaire d’Annecy-le-Vieux (1814-1815) 7.3 : Activités socioprofessionnelles 3.5 : La Chapelle de Provins 4.1 : Points de repères chronologiques 5.6 : L’administration de la paroisse en 1769 6.2 : L’état d’esprit dans la commune 6.7 : La situation économique et sociale 7.4 : La vie de la commune au fil des jours 7.9 : Us et coutumes d’Annecy-le-Vieux 3.2 : La vieille église et son clocher Une gageure ? Glossaire des termes disparus 8.4 : L’enseignement 8.9 : Personnages célèbres d’Annecy-le-Vieux et d’ailleurs Bibliographie 1 : Les « Gaviules » d’Annecy-le-Vieux 8.8 : Le tramway Annecy-Thônes (1898-1930) 8.5 : Agriculture 8.2 : La vie communale Histoire d'Annecy-le-Vieux.pdf 5.3 : Le cadastre de 1730 Annecy-le-Vieux : le clocher 7.1 : La commune en marge de l’histoire 8.7 : Des « artifices » du Fier à la minoterie Cléchet 4.6 : L'épineuse question des dîmes 8.10 : Les guerres du XXème siècle 8.3 : La population, son cadre de vie et sa structure 4 : Dix-huitième et dix-neuvième siècles 8.11 : Urbanisation et toponymie 8.6 : La fonderie Paccard ou « l’art de la cloche » 1.5 : Histoires et contes - La légende de la Mavéria 1.1 : Formation et caractéristiques du sol 3.1 : Fondation et rattachement de la paroisse 1.6 : Le blason et les « Ancileviens » 1.6 : Le blason et les « Ancileviens » 5.2 : Cultivateurs et propriétaires 5.2 : Cultivateurs et propriétaires 3.6 : La chapelle de Frontenex 5.4 : Une supplique au roi en 1740 5.1 : Points de repères chronologiques 3.2 : La vieille église et son clocher 2 : Les cabarets au 19ème siècle 6.5 : Le poids des guerres 1.5 : Histoires et contes - La légende de la Mavéria 3.3 : L’église Saint-Laurent et ses chapelles 3.6 : La chapelle de Frontenex Avant-propos 3 : Inventaire du château de la Cour (20 mars 1722) 1.2 : Incidence sur les activités humaines 2.2 : Allobroges et Gallo-romains

^ Haut ^