Annecy-le-Vieux

Fermer Introduction

Fermer 1 : La terre et les hommes

Fermer 2 : De la préhistoire à la naissance d'Annecy-le-Vieux

Fermer 3 : La paroisse et ses édifices religieux

Fermer 4 : Un moyen-âge obscur et difficile

Fermer 5 : 17ème et 18ème siècle : une image qui se précise et se durcit

Fermer 6 : La Révolution et l'Empire (1792-1815)

Fermer 7 : La Restauration Sarde (1815-1860)

Fermer 8 : De l'Annexion à l'urbanistion

Fermer Annexe 1 : La vigne et le vin

Fermer Annexe 2 : La famille de Menthon de la Balme au château de la Cour

Fermer Autres annexes

6 : La Révolution et l'Empire (1792-1815) - 6.8 : L’affaire d’Annecy-le-Vieux (1814-1815)
Les rancœurs accumulées depuis vingt-deux ans vont en quelque sorte exploser à l’occasion d’un événement dont l’écho dépassera les limites de la commune.
L’affaire débute en juillet 1814. L’Empire a cédé la place à la Première Restauration. Le traité de Paris (30 mars) a bizarrement découpé la Savoie entre la France et le Royaume Sarde : la région d’Annecy s’enfonce comme un coin dans les états sardes dont la frontière passe à 20 km au nord et à 30 km à l’est de la ville. La population est divisée entre cocardes blanches (couleurs royalistes françaises) et cocardes bleues (couleurs savoyardes).
Le maire d’Annecy-le-Vieux est alors le jeune Jean-Louis Ruphy, fils de l’architecte annécien, gros acheteur de biens nationaux notamment dans la commune. Favorable aux Français, il a commis quelques maladresses : il est arrivé à une séance du Conseil municipal armé de deux pistolets ;il a voulu faire réparer par les habitants d’Annecy-le-Vieux la route de Nâves où réside sa famille. Il en conflit ouvert avec son adjoint Duparc qui le dénonce comme « napoléonien » et « robespierriste ».
Le dimanche 10 juillet, à Annecy-le-Vieux, des jeunes gens parés de cocardes bleues profèrent des cris hostiles à la France, au maire et aux acquéreurs de biens nationaux. Le 17, des manifestants, parmi lesquels des soldats démobilisés, descendent sur Annecy d’où la police les renvoie. Ils se plaindront d’avoir été « bastonnés ». A leur retour, un peu éméchés, ils jettent une pierre sur la maison des douaniers qui est endommagée.
L’affaire en soi est minime mais le maire s’affole : le 18 juillet, il proclame l’état de siège et fait venir vingt-cinq garnisaires. Dans sa hâte, il omet de solliciter l’autorisation préfectorale. Cette mesure suscite de vigoureuses protestations qui iront jusque sur le bureau du Ministre de l’Intérieur à Paris. Les autorités sont embarrassées par cette affaire dans laquelle les torts semblent partagés. Elles craignent que l’agitation ne s’étende à Annecy. Entre temps, François Ruphy, oncle du maire d’Annecy-le-Vieux, a été nommé sous-préfet d’Annecy. Une solution diplomatique s’impose ; elle interviendra en janvier 1815, le préfet étant « autorisé à inviter Jean-Louis Ruphy à démissionner »[1]
.
L’affaire d’Annecy-le-Vieux n’empêchera pas la famille Ruphy de jouer un rôle important dans la commune sous la Restauration sarde.


[1] Molinier (M.). L’affaire d’Annecy-le-Vieux – R.S 1983 p.    . Nous n’avons pas trouvé trace dans les archives locales de cette affaire dont le dossier se trouve à la Bibliothèque Nationale à Paris.

6 : La Révolution et l'Empire (1792-1815)-->


Imprimer la page Imprimer la page


Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
les plus consultés sur l'histoire d'Annecy-le-Vieux ...
les plus consultés sur l'histoire d'Annecy-le-Vieux ...
7.10 : Ecrivains français dans la commune 8.2 : La vie communale 8.2 : La vie communale 8.2 : La vie communale 2.1 : Sites lacustres préhistoriques Plan du site 4.3 : Au temps des comptes de la châtellerie 2 : Du 15ème au début 18ème siècle 7.6 : Querelles autour du clocher 1.4 : Annecy-le-Vieux et le lac 7.8 : La lutte contre le feu 4.7 : Seigneuries et maisons-fortes 1 : " La Cour " 5.4 : Une supplique au roi en 1740 2 : Les cabarets au 19ème siècle 1792 4.4 : La grande peur du Moyen-âge 7.10 : Ecrivains français dans la commune 7.5 : Un point chaud : le Mont Rampon 4.2 : Anciens noms de familles et de lieux 5.2 : Cultivateurs et propriétaires 5.7 : De la seigneurie aux affranchissements 6.3 : Questions religieuses : de la persécution au Concordat 6.6 : La population de la commune au début du 19ème siècle 7.2 : Démographie 7.7 : Les débuts de l’instruction civique 5.1 : Points de repères chronologiques 6.4 : La vente des biens nationaux 6.5 : Le poids des guerres 8.1 : Annecy-le-Vieux dans le « moule français » Table des illustrations 3.4 : La chapelle de Brogny (ou de Bellegarde) 4.5 : Le Cardinal de Brogny entre la légende et l’histoire 5.5 : Annecy-le-Vieux en 1756 6.1 : Les échos des troubles de 1793 (vallée de Thônes, Annecy) 6.8 : L’affaire d’Annecy-le-Vieux (1814-1815) 7.3 : Activités socioprofessionnelles 3.5 : La Chapelle de Provins 4.1 : Points de repères chronologiques 5.6 : L’administration de la paroisse en 1769 6.2 : L’état d’esprit dans la commune 6.7 : La situation économique et sociale 7.4 : La vie de la commune au fil des jours 7.9 : Us et coutumes d’Annecy-le-Vieux 3.2 : La vieille église et son clocher Une gageure ? Glossaire des termes disparus 8.4 : L’enseignement 8.9 : Personnages célèbres d’Annecy-le-Vieux et d’ailleurs Bibliographie 1 : Les « Gaviules » d’Annecy-le-Vieux 8.8 : Le tramway Annecy-Thônes (1898-1930) 8.5 : Agriculture 8.2 : La vie communale Histoire d'Annecy-le-Vieux.pdf 5.3 : Le cadastre de 1730 Annecy-le-Vieux : le clocher 7.1 : La commune en marge de l’histoire 8.7 : Des « artifices » du Fier à la minoterie Cléchet 4.6 : L'épineuse question des dîmes 8.10 : Les guerres du XXème siècle 8.3 : La population, son cadre de vie et sa structure 4 : Dix-huitième et dix-neuvième siècles 8.11 : Urbanisation et toponymie 8.6 : La fonderie Paccard ou « l’art de la cloche » 1.5 : Histoires et contes - La légende de la Mavéria 1.1 : Formation et caractéristiques du sol 3.1 : Fondation et rattachement de la paroisse 1.6 : Le blason et les « Ancileviens » 1.6 : Le blason et les « Ancileviens » 5.2 : Cultivateurs et propriétaires 5.2 : Cultivateurs et propriétaires 3.6 : La chapelle de Frontenex 5.4 : Une supplique au roi en 1740 5.1 : Points de repères chronologiques 3.2 : La vieille église et son clocher 2 : Les cabarets au 19ème siècle 6.5 : Le poids des guerres 1.5 : Histoires et contes - La légende de la Mavéria 3.3 : L’église Saint-Laurent et ses chapelles 3.6 : La chapelle de Frontenex Avant-propos 3 : Inventaire du château de la Cour (20 mars 1722) 1.2 : Incidence sur les activités humaines 2.2 : Allobroges et Gallo-romains 8.11 : Urbanisation et toponymie 6.4 : La vente des biens nationaux 3.3 : L’église Saint-Laurent et ses chapelles 2.3 : Emergence et limites d’Annecy-le-Vieux 3.3 : L’église Saint-Laurent et ses chapelles

^ Haut ^