Annecy-le-Vieux

Fermer Introduction

Fermer 1 : La terre et les hommes

Fermer 2 : De la préhistoire à la naissance d'Annecy-le-Vieux

Fermer 3 : La paroisse et ses édifices religieux

Fermer 4 : Un moyen-âge obscur et difficile

Fermer 5 : 17ème et 18ème siècle : une image qui se précise et se durcit

Fermer 6 : La Révolution et l'Empire (1792-1815)

Fermer 7 : La Restauration Sarde (1815-1860)

Fermer 8 : De l'Annexion à l'urbanistion

Fermer Annexe 1 : La vigne et le vin

Fermer Annexe 2 : La famille de Menthon de la Balme au château de la Cour

Fermer Autres annexes

6 : La Révolution et l'Empire (1792-1815) - 6.7 : La situation économique et sociale
La distinction entre ceux qui possèdent la terre et ceux qui la cultivent apparaît avec une grande netteté. Un quart des habitants d’Annecy-le-Vieux sont propriétaires ; les trois autres quarts sont locataires ou « grangiers » (fermiers). Les terres appartiennent à des Annéciens ou autres « forains ». La période révolutionnaire n’a pas modifié le statut social des habitants d’Annecy-le-Vieux qui ont seulement changé de maîtres.
On compte quatre ou cinq familles aisées, seize à vingt vivant normalement de la culture de leurs biens. Les contribuables les plus imposés sont, en 1806 : la « citoyenne » de Bonnière, veuve Menthon (pour 336 F), les sieurs Biord (196 F) et les frères Duparc (151 F). Parmi les quinze plus gros contribuables, on trouve trois Croset et un Croset-Mouchet.
A l’autre extrémité de l’échelle sociale, on dénombrait, en 1793, 87 chefs de famille non-propriétaires et non inscrits sur le registre des impositions. En 1806, le Conseil recense 52 « pauvres non-mendiants » (auxquels leur travail ne permet pas de faire vivre leur famille) et 67 « mendiants hors d’état de travailler » (y compris vieillards et infirmes chefs de famille et les enfants des pauvres non-mendiants).
Cette situation est globalement conforme par une disposition fiscale apparue sous l’Empire, à savoir, l’imposition de la population en dix classes selon leur consommation annuelle présumée de vin. Sur 184 contribuables, 87 (soit un peu moins de la moitié) sont présumés consommer moins d’un hectolitre de vin, 22 un hectolitre et 5 plus de 10 hectolitres.
Le Conseil municipal ne réclame rien pour les plus démunis (infirmes, malades et orphelins de la commune) au profit desquels existent de « généreuses fondations ». Mais il s’inquiète du passage de mendiants venant d’autres communes. Il demande la création d’ateliers cantonaux de charité pour les mendiants valides. Ceux qui refuseraient seraient enfermés dans un Dépôt Général de Mendicité ou refoulés dans leurs communes d’origine.
Les premières années du 19ème siècle ont été mauvaises. En 1800, la sécheresse et la grêle ont endommagé les blés noirs. En 1801, des gelées (du 16 au 19 mai) ont fait disparaître « l’unique moyen de subsistance de nombre d’habitants ». La même année, une crue du lac a inondé cent hectares à Albigny, endommageant maisons, récoltes et prés. En 1802, de nouvelles gelées font « péricliter la récolte pendante par la racine » (vigne et noix), ainsi que les seigles. Une maturation trop précoce de la paille, avant la formation du grain, appelée « ventaison », a compromis la récolte de céréales. Le déficit est estimé à 900 myriagrammes (9 tonnes). Seules les pommes de terre ont permis à la population de survivre. En 1804, 830 coupes de froment, d’avoine et de seigle (soit environ 700 hectolitres) ont été « avariées par les pluies et pourries » ; la perte est estimée à 4 572 F.
Dans l’été 1804, un grave incendie, attisé par la bise, détruit onze maisons et plusieurs granges à Provins. Seize familles sont sinistrées ; même les haillons ont brûlé ! leurs pertes sont estimées à 21 730 F, compensées par 5 950 F d’indemnités.
Le souci d’apitoyer les autorités et d’alléger les réquisitions n’est peut être pas étranger aux relations de ces sinistres dans les registres municipaux et les rapports à l’administration.
Les dépenses de la commune en l’an IX (1801-1802) sont inférieures à 1 000 F. Elles se ventilaient ainsi :
Salaire du percepteur
289,50
Salaire des gardes forestiers
190,00
Salaire du secrétaire
120,00
Salaire du pedon (facteur)
35,00
Sous-total
634,50
 
 
Frais de bureau
175,00
Réparation des édifices publics
100,00
Réparation de la mappe
60,00
Deux « cenintures » pour le décor du maire et de l’adjoint
24,00
Total
993,50

6 : La Révolution et l'Empire (1792-1815)-->


Imprimer la page Imprimer la page


Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
les plus consultés sur l'histoire d'Annecy-le-Vieux ...
les plus consultés sur l'histoire d'Annecy-le-Vieux ...
Avant-propos Plan du site Plan du site Plan du site Plan du site Plan du site 2.1 : Sites lacustres préhistoriques Plan du site 4.3 : Au temps des comptes de la châtellerie 2 : Du 15ème au début 18ème siècle 7.6 : Querelles autour du clocher 1.4 : Annecy-le-Vieux et le lac 7.8 : La lutte contre le feu 4.7 : Seigneuries et maisons-fortes 1 : " La Cour " 5.4 : Une supplique au roi en 1740 2 : Les cabarets au 19ème siècle 1792 4.4 : La grande peur du Moyen-âge 7.10 : Ecrivains français dans la commune 7.5 : Un point chaud : le Mont Rampon 4.2 : Anciens noms de familles et de lieux 5.2 : Cultivateurs et propriétaires 5.7 : De la seigneurie aux affranchissements 6.3 : Questions religieuses : de la persécution au Concordat 6.6 : La population de la commune au début du 19ème siècle 7.2 : Démographie 7.7 : Les débuts de l’instruction civique 5.1 : Points de repères chronologiques 6.4 : La vente des biens nationaux 6.5 : Le poids des guerres 8.1 : Annecy-le-Vieux dans le « moule français » Table des illustrations 3.4 : La chapelle de Brogny (ou de Bellegarde) 4.5 : Le Cardinal de Brogny entre la légende et l’histoire 5.5 : Annecy-le-Vieux en 1756 6.1 : Les échos des troubles de 1793 (vallée de Thônes, Annecy) 6.8 : L’affaire d’Annecy-le-Vieux (1814-1815) 7.3 : Activités socioprofessionnelles 3.5 : La Chapelle de Provins 4.1 : Points de repères chronologiques 5.6 : L’administration de la paroisse en 1769 6.2 : L’état d’esprit dans la commune 6.7 : La situation économique et sociale 7.4 : La vie de la commune au fil des jours 7.9 : Us et coutumes d’Annecy-le-Vieux 3.2 : La vieille église et son clocher Une gageure ? Glossaire des termes disparus 8.4 : L’enseignement 8.9 : Personnages célèbres d’Annecy-le-Vieux et d’ailleurs Bibliographie 1 : Les « Gaviules » d’Annecy-le-Vieux 8.8 : Le tramway Annecy-Thônes (1898-1930) 8.5 : Agriculture 8.2 : La vie communale Histoire d'Annecy-le-Vieux.pdf 5.3 : Le cadastre de 1730 Annecy-le-Vieux : le clocher 7.1 : La commune en marge de l’histoire 8.7 : Des « artifices » du Fier à la minoterie Cléchet 4.6 : L'épineuse question des dîmes 8.10 : Les guerres du XXème siècle 8.3 : La population, son cadre de vie et sa structure 4 : Dix-huitième et dix-neuvième siècles 8.11 : Urbanisation et toponymie 8.6 : La fonderie Paccard ou « l’art de la cloche » 1.5 : Histoires et contes - La légende de la Mavéria 1.1 : Formation et caractéristiques du sol 3.1 : Fondation et rattachement de la paroisse 1.6 : Le blason et les « Ancileviens » 1.6 : Le blason et les « Ancileviens » 5.2 : Cultivateurs et propriétaires 5.2 : Cultivateurs et propriétaires 3.6 : La chapelle de Frontenex 5.4 : Une supplique au roi en 1740 5.1 : Points de repères chronologiques 3.2 : La vieille église et son clocher 2 : Les cabarets au 19ème siècle 6.5 : Le poids des guerres 1.5 : Histoires et contes - La légende de la Mavéria 3.3 : L’église Saint-Laurent et ses chapelles 3.6 : La chapelle de Frontenex Avant-propos 3 : Inventaire du château de la Cour (20 mars 1722) 1.2 : Incidence sur les activités humaines 2.2 : Allobroges et Gallo-romains 8.11 : Urbanisation et toponymie 6.4 : La vente des biens nationaux 3.3 : L’église Saint-Laurent et ses chapelles 2.3 : Emergence et limites d’Annecy-le-Vieux 3.3 : L’église Saint-Laurent et ses chapelles 2.1 : Sites lacustres préhistoriques 1.5 : Histoires et contes - La légende de la Mavéria 2.2 : Allobroges et Gallo-romains 2.2 : Allobroges et Gallo-romains 2.2 : Allobroges et Gallo-romains 1.1 : Formation et caractéristiques du sol 1.4 : Annecy-le-Vieux et le lac 1.4 : Annecy-le-Vieux et le lac

^ Haut ^